VERONIQUE ET PATRICK VERGIER BAR TABAC LE RETRO A BAUD
Une affaire souriante

Quitter deux bonnes situations pour se mettre à son compte dans un nouveau département, il fallait oser ! Défi relevé haut la main par le coupler Vergier, qui a su lancer son affaire sur une très belle voie.

Evidemment la décision ne s’est pas faite à la légère. « Nous avons mûrement réfléchi le projet pendant 3 ans, explique Véronique. Patrick était alors responsable logistique dans le transport depuis 9 ans, et moi cadre commerciale depuis 13 ans dans le milieu de l’intérim. Mais ni l’un ni l’autre ne se sentait épanoui dans son travail. Notre objectif était simple : travailler pour nous en tenant un commerce, parce que c’est ce qu’on aime ! »
Le couple Vergier met alors sa maison en vente en Ille et Vilaine et précise son projet : acquérir un « bar/tabac/française des jeux » dans le sud du Morbihan ou en Loire Atlantique.
 Véronique et Patrick contactent alors différentes agences, mais se tournent très vite vers Blot Commerce, car « nous avons été mis en confiance dès le départ », souligne Véronique. « Notre conseiller nous a cernés tout de suite. Il avait le don de nous rassurer comme il le fallait sur nos capacités.».
Au bout d’une quinzaine de visites, le couple opte donc pour « Le Rétro » à Baud. « Très pro, notre conseiller nous a aidés à monter le dossier de A à Z. On l’a laissé parler chiffres avec tous les intervenants.  Ensuite, une fois l’acte signé,  notre prédécesseur nous a accompagnés les 15 premiers jours afin que la transmission se fasse en douceur.
C’est vrai que c’était un challenge ambitieux, on ne connaissait rien au métier et il y avait de la concurrence (4 tabacs à Baud), mais aujourd’hui après 2 ans passés, nous n’avons aucun regret, analyse Michèle. Notre tabac est une affaire qui tourne bien. Notre chiffre d’affaires est meilleur que le prévisionnel.
L’idéal ? D’ici à 5 ans, trouver une nouvelle affaire avec du potentiel qui soit fermée une journée dans la semaine, car nous ouvrons actuellement 7j/7. Alors, oui on s’éclate, mais on a aussi besoin de souffler et de profiter un peu plus de nos enfants. Même s’ils se sont très bien intégrés eux aussi à cette nouvelle vie (notre logement étant à l’étage, on les a sous la main et vice-versa). D’ailleurs, ils nous trouvent bien moins stressés qu’avant… Pourquoi ? Parce qu’aujourd’hui on est très heureux de ce que l’on fait. C’est notre truc ! »

Partager ce témoignage

X

Seuls les champs avec une « * » sont obligatoires.

Contactez-nous par mail X
Votre demande
Votre bien
Votre profil et vos coordonnées

(*) Champs obligatoires