BRUNO CLAYTON CREPERIE SNACK LES JARDINS DU TRIEUX A PONTRIEUX
Se poser les bonnes questions

Il y a plusieurs vies dans une vie ! Et le parcours de Bruno Clayton en est un parfait exemple. Ex-directeur financier, puis responsable d’agence immobilière, Bruno est aujourd’hui crêpier et heureux de l’être. Retour sur son parcours.

En effet, rien ne prédestinait Bruno Clayton à devenir un jour crêpier. Plus jeune, il se voyait plutôt travailler avec les chiffres. Un diplôme de comptabilité gestion et finance en poche, il devient contrôleur puis directeur financier. Mais le métier le lasse, si bien qu’il décide de monter une agence  immobilière et un syndic de copropriété. Mais un bouleversement dans sa vie personnelle le pousse à changer du tout au tout.
« J’ai viré la barre toute ! explique-t’il. J’avais envie de changer de vie. J’ai donc posé à plat les facteurs déterminants pour ma reconversion : avoir une activité plus paisible, plus rémunératrice et avec du contact humain. Le métier de crêpier réunissait pour moi tous ces critères. Et comme j’ai toujours apprécié la bonne gastronomie, j’ai alors suivi une formation de crêpier, puis cherché une affaire qui me convenait ».
C’est ainsi que Bruno contacte l’agence Blot Commerce. Une fois la faisabilité  de son projet validé, il entame de nombreuses visites avec son conseiller sur tous les départements bretons.
Son objectif ? Trouver une crêperie de charme, bien située et avec du potentiel.
Son choix s’oriente sur les Jardins du Trieux à Pontrieux, une belle petite commune touristique. Suivant l’avis de son conseiller, il reprend l’affaire après la saison d’été « car je n’avais pas beaucoup d’expérience », souligne t’il. De plus, ses prédécesseurs prennent le temps de bien le conseiller afin qu’il attaque tranquillement en septembre avec un peu d’activité, et découvre le personnel. «  Je me suis bien préparé pendant l’hiver, ce qui m’a permis de faire une belle première saison d’été ».
Puis, Bruno subit une petite baisse due à son inexpérience, mais le chiffre d’affaires remonte petit à petit et devient plus important. Il devrait d’ailleurs être plus important à la prochaine saison.
Ma crainte ? L’arrêt du train vapeur « La Vapeur du Trieux », un attrait touristique majeur pour  la ville de Pontrieux. Bien intégré à la ville, Bruno est aujourd’hui Président des commerçants et entièrement mobilisé pour que ce projet ne voit pas le jour.
« Et si tout va bien, mon souhait serait d’acquérir une autre crêperie, mais ça, seul l’avenir nous le dira… », conclue-t’il.

Partager ce témoignage

X

Seuls les champs avec une « * » sont obligatoires.

*En validant ce formulaire, vous acceptez que les informations saisies soient exploitées dans le cadre de la mise en relation avec Blot Immobilier(2).

(1) Vous pouvez vous désabonner de la Newsletter à tout moment via un lien intégré dans chaque Newsletter.
(2) Conformément au règlement européen 2016/679, vous disposez à l'égard de BLOT Immobilier, des droits d'accès, de rectification, de portabilité et d'effacement de vos données personnelles, ainsi que du droit d'opposition au traitement. Pour connaître et exercer vos droits, nous vous invitons à consulter notre politique de protection des données.
Nous vous informons de l'existence de la liste d'opposition au démarchage téléphonique « Bloctel », sur laquelle vous pouvez vous inscrire (https://conso.bloctel.fr/).
Contactez-nous par mail X
Votre demande
Votre bien
Votre profil et vos coordonnées
(1) Vous pouvez vous désabonner de la Newsletter à tout moment via un lien intégré dans chaque Newsletter.
(2) Pour connaitre et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l'utilisation des données collectées par ce formulaire, nous vous invitons à consulter notre Politique de Protection des Données.

(*) Champs obligatoires

Nous vous informons de l'existence de la liste d'opposition au démarchage téléphonique « Bloctel », sur laquelle vous pouvez vous inscrire (https://conso.bloctel.fr/).